07 78 34 44 92
Bienvenue > Le burn out

Accompagnement pour prévenir le burn out ou vous aider à en sortir avec la sophrologie

Un certain niveau de stress peut avoir un effet bénéfique sur notre productivité au travail. Des projets peuvent nous aider à repousser vos limites. En période de stress, l'organisme libère des hormones du stress, notamment le cortisol et l'adrénaline. À court terme, cela peut momentanément booster nos performances.

Mais un excès de stress sur des périodes prolongées a l'effet opposé et peut entraîner une pathologie connue sous le nom de burn out. Sans repos ni récupération suffisante, le burn out traduit un épuisement à la fois mental, physique et émotionnel.

Le burn out survient dans un contexte de stress professionnel chronique. Il résulte d’un processus lent de dégradation du rapport de l’individu à son travail. Cela peut prendre des semaines, des mois voire des années pour se remettre d’un burn out. Il faut donc détecter les symptômes potentiels le plus tôt possible, avant qu'ils ne deviennent chroniques. D’installation insidieuse et progressive, les manifestations du burn out sont hétérogènes et plus ou moins importantes. Cela rend son diagnostic parfois difficile et il peut être confondu avec d’autres troubles psychiques ou maladies. Il existe cependant des signes fréquents permettant de détecter le burn out.

 

L'épuisement

L'épuisement

 

Cet état de fatigue constant peut se traduire rapidement par un épuisement mental et émotionnel.

Si vous manquez d'énergie, vous vous sentirez plus facilement débordé et surchargé. Cela peut se manifester sous forme de crises de larmes, modifications dans ses apports de nourritures, sensations d'être à fleur de peau.  En cas de surcharge de travail, il est difficile de se reposer et de récupérer des forces.

 

Manque d'enthousiasme au travail

Le stress et la frustration peuvent entraîner une négativité et un état d’esprit cynique vis-à-vis du travail. Un cercle vicieux se crée. Vous manquez d'enthousiasme et prenez vos distances sur le plan émotionnel puis vous vous levez chaque matin sans envie d'aller travailler. Le manque de reconnaissance dans votre travail peut vous rendre encore plus vulnérable au burn out du fait d’une dévalorisation.

Performance réduite au travail

Vous avez du mal à vous concentrer, vous oubliez des choses et vous êtes moins efficace au travail. Vous trouvez difficile de mener à bien vos projets dans les délais imposés. Le burn out affecte la capacité des personnes à gérer leur stress. Ainsi, plus vous êtes stressé, plus il est difficile de gérer les nouveaux facteurs de stress.

Inquiétude et anxiété

Inquiétude et anxiété

Vous ressentez de l'anxiété et de l'inquiétude, notamment en ce qui concerne vos performances au travail. Vos inquiétudes peuvent se calmer lorsque vous rentrez chez vous mais reviennent instantanément en pensant à votre travail. Le burn out est lié au développement de troubles de l'humeur, de symptômes dépressifs et d'anxiété.

Troubles du sommeil

La qualité du sommeil est l'un des indicateurs le plus important dans le risque de burn out.

Le sommeil est notre protection face au stress. Il permet de faire baisser le stress à 0 et de régénérer tout l'organisme. Le corps et le cerveau revigorés par une bonne nuit de sommeil possèdent alors toutes les capacités pour s'adapter aux évènements, aux stress, aux stimulations de la journée comme les bruits ou les diverses sollicitations.

Lorsque le stress affecte votre sommeil, ce dernier devient pénible avec des endormissements longs, des réveils nocturnes, des difficultés à se rendormir, des réveils précoces. Le temps de repos habituel ne permet plus de récupérer correctement après le stress de la journée. Le cercle vicieux commence.

Symptômes physiques: migraine, mal de dos, mal de ventre

Le stress chronique peut provoquer des symptômes physiques tels que des maux de tête (dus à la tension) et des migraines, des maux de dos, des problèmes de digestions, des sensations d'oppression dans la poitrine, des problèmes de peau et autres douleurs d'ordre général.

Irritabilité et troubles de l’humeur

Tout vous agace et vous êtes très souvent de mauvaise humeur sans raisons évidentes. Vos relations familiales, amicales et professionnelles peuvent devenir conflictuelles. Vous n'avez plus envie de faire quoi que ce soit dans votre vie familiale et sociale, vous ruminez vos problèmes professionnels qui envahissent votre vie privée.

Quelquefois votre entourage s'en rend compte et vous le reproche ce qui vous rajoute des tensions. C'est pourquoi certains disent que le burn out survient quand les soucis professionnels et les problèmes personnels se sont accumulés. Ils n'ont pas tort dans la mesure où le surplus de tension va accélérer le processus. Mais en réalité le burn out était déjà installé depuis longtemps. Cela fait des semaines voire des mois que vous êtres de plus en plus irritables, susceptibles et angoissés et que vous agissez de manière inhabituelle.

Le burn out peut apparaître hors du contexte professionnel, c'est le cas pour des élèves, des parents au foyer, des sportifs de haut niveau, des chômeurs… Le burn out est causé par le stress peu importe d'où il vient.

 

Les personnes à risques: perfectionnistes, engagées, contrôlantes

Ce ne sont certainement pas les plus faibles mais bien au contraire.

Ce sont celles qui sont engagées, motivées et capable de porter une lourde charge de travail. Ce sont des personnes sur lesquelles on peut compter, souvent perfectionnistes et davantage à l'écoute du besoin des autres que de leurs propres besoins. Ces personnes sont très appréciées car elles sont toujours disponibles et peu absentes à leur travail.

On constate qu'il s'agit également de personnes ayant une très forte exigence envers elle-même, un désir de contrôle permanent et, de fait, un manque de lâcher prise. Ces personnes se donnent beaucoup, s'investissent à 1000% dans tout ce qu'elles entreprennent, bercées d'utopisme et d'idéalisme et elles se trouvent bien souvent confrontées à un manque de reconnaissance et de soutien notable, ce n'est "jamais assez, jamais assez bien, peut toujours mieux faire, faire plus".

Au lieu d'abandonner, de se laisser gagner par la démotivation, elles s'accrochent, donnent plus, ignorant les alertes du corps et de l'esprit et glissent sans filet sur la pente de l'épuisement !

Les victimes de burn out n'ont souvent pas conscience de leur état de stress, elles n'ont pas pris la mesure de la gravité de ce stress répété, derrière leur masque de battant, de perfectionniste, d'hypercontrôlant.

 

S'arrêter suffisamment pour recharger ses propres batteries

Quelquefois vous essayez de prendre les choses en main: vous essayez de vous ressourcer, mais en parallèle vous continuez de travailler à la même fréquence. Vous vous offrez 1h de sport régulière, une soirée entre amis, une cigarette, un verre, vous cherchez à compenser d’une manière ou d’une autre.

Malheureusement comme vous n'avez pas stocké d'énergie les bénéfices sont éphémères. Il ne suffit pas de s'autoriser des loisirs le temps d'un week-end ou d'une soirée pour compenser les frustrations et les dépenses d'énergie quotidiennes, même si vous le faîtes régulièrement. Par conséquent dès que vous en dépensez un peu, vous vous sentez faibles. Or vous continuez de satisfaire les besoins des autres avant les vôtres parce que vous pensez que vous n'avez pas le choix. Peut-être aussi parce que vous aimez ça, vous aimez vous rendre utile. Vous vous contentez des mercis et d'éventuels sourires.

 

La sophrologie pour vous aider à sortir du burn out

En premier lieu s'arrêter et cette fois pour de bon, et longtemps. Accepter la situation et l’imposer à ceux qui la refusent. Vous n'avez pas d'autre choix, seul ce long temps de pause va permettre à votre organisme de récupérer doucement et aux connexions neuronales de se rétablir.

Dès que cela sera possible il est important de se ressourcer à faibles doses et de manière continue pour reprendre des forces sans les gaspiller.

 

La sophrologie peut être votre véritable alliée pour prévenir, surmonter le burn out et éviter la rechute.

Cette méthode, complémentaire au suivi médical et/ou psychologique, va avoir un effet sur nos 3 dimensions intérieures essentielles qui sont mises à mal lors d'un burn out et va chercher à rétablir l'équilibre du corps, des émotions et du mental.

 

L'objectif de l'accompagnement en sophrologie est de retrouver vos forces intérieures et de développer vos ressources propres, devenir de plus en plus conscient de ce qui se joue en vous pour vous protéger, pour mieux gérer le stress, vivre en harmonie avec vos valeurs, retrouver ce qui fait sens en vous, se sentir aligné, à sa juste place et vivre tout simplement une vie qui va vous épanouir.

- Pour la dimension physique, il va s'agir de se réapproprier son corps, de se sentir à nouveau bien avec lui et lui permettre de retrouver sa souplesse et sa vitalité.

- Pour la dimension émotionnelle, se mettre à l'écoute de ses émotions et recréer l'harmonie, la sérénité, l'acceptation.

- Pour la dimension mentale, rester centré sur le moment présent avec l'absence de jugement pour laisser émerger de nouvelles possibilités en vous et dans votre vie.

 

> Pour résumer:

N'oublions pas que le burn out est le symptôme. La raison d'être du burn out est de nous faire évoluer et changer.  Plus nous résistons, plus le burn out se renforce.

S'il est crucial de savoir repérer et éteindre les incendies, il est plus efficace et économique de les éviter et d'agir en prévention.

 

Demandez de l'aide à votre sophrologue, elle vous accompagnera vers la guérisson. Elle vous aidera progressivement à accepter la situation, à vous ressourcer, à améliorer la confiance en vous et à avoir les prises de conscience pour retrouver Votre bien être. 

 

 

Contacter votre sophrologue

Ce site utlise des cookies pour réaliser des statistiques de navigation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ses cookies Oui Non en savoir plus et gérer vos cookies