07 78 34 44 92
Accueil > Actualités et articles > Gestion du stress et performance

Gestion du stress et performance

La loi de Yerkes-Dodson suggère que des niveaux élevés d'excitation peuvent améliorer la performance jusqu'à un certain point.

 

Comment fonctionne la loi Yerkes-Dodson?

La loi a été décrite pour la première fois en 1908 par les psychologues Robert Yerkes et John Dillingham Dodson. Ils ont découvert que de légers chocs électriques pouvaient être utilisés pour motiver les rats à remplir un labyrinthe, mais lorsque les chocs électriques devenaient trop forts, les rats se précipitaient dans des directions aléatoires pour s'échapper. L'expérience a démontré que l'augmentation des niveaux de stress et d' éveil pouvait aider à concentrer la motivation et l' attention sur la tâche à accomplir, mais seulement jusqu'à un certain point.

L'anxiété que vous éprouvez avant un examen est un exemple du fonctionnement de la loi Yerkes-Dodson. Un niveau de stress optimal peut vous aider à vous concentrer sur le test et à vous souvenir des informations que vous avez étudiées, trop d' anxiété peut nuire à votre capacité de concentration et rendre plus difficile de se souvenir des bonnes réponses.

 

Observations sur la loi Yerkes-Dodson

La recherche a montré, par exemple, que les niveaux de performance diminuent plus tôt pour les tâches complexes que pour les tâches simples, même avec les mêmes niveaux d'excitation. Qu'est-ce que cela signifie exactement? Si vous effectuez une tâche relativement simple, vous êtes capable de gérer une gamme beaucoup plus large de niveaux d'excitation. Les tâches ménagères telles que faire la lessive ou charger le lave-vaisselle sont moins susceptibles d'être affectées par des niveaux d'excitation très faibles ou très élevés.

Si vous étiez en train de faire une tâche beaucoup plus complexe, comme rédiger un texte ou mémoriser des informations difficiles, votre performance serait beaucoup plus influencée par les niveaux d'excitation faibles et élevés. Si vos niveaux d'excitation sont trop bas, vous pourriez vous retrouver à vous endormir ou même à vous endormir avant même de commencer à faire votre devoir.

Les niveaux d'excitation trop élevés peuvent être tout aussi problématiques, ce qui rend difficile de se concentrer sur l'information assez longtemps pour terminer la tâche.

 

Il est donc nécessaire de connaître ses limites entre l'ennui et l'excitation pour être performant.

 

Retour Découvrez mes actualités et + encore

Ce site utlise des cookies pour réaliser des statistiques de navigation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ses cookies Oui Non en savoir plus et gérer vos cookies