07 78 34 44 92
Accueil > Actualités et articles > Gérer son stress pour retrouver le sommeil

Gérer son stress pour retrouver le sommeil

Cela n’est un secret pour personne, nous vivons dans une société très stressée et stressante. L’insomnie et le stress vont souvent ensemble : l’un étant la cause et la conséquence de l’autre.

> Le stress est perturbateur de notre sommeil.

> Le manque de sommeil est stressant, on stresse de notre forme du lendemain, de ce fait on stresse d’autant plus de ne pas ou de mal dormir.

 

Le cercle est vicieux et peut vite devenir infernal.

 

En effet, lorsque nous sommes stressés, même si nous sommes épuisés, le mental est tellement tendu qu’au lieu de nous « effondrer » dès que la tête se pose sur l’oreiller, c’est l’inverse qui se produit : le mental s’éveille. En effet, ne pouvant plus être « distrait » par tout ce que nous voyons ou entendons dans la journée, nous nous retrouvons dans nos chambres sombres et c’est l’occasion de repenser à tout un tas de choses que nous avons plus ou moins réussi à éviter de penser durant la journée.

 

Comment la sophrologie peut m’aider ?

Grâce à des exercices de respiration et de visualisation, la sophrologie permet de relâcher toutes les tensions accumulées dans la journée et de calmer le système nerveux autonome. Ainsi, le corps se détend, nous arrivons à canaliser nos pensées et arrivons à ce stade de « déconnexion » nécessaire à l’endormissement.

 

Est-ce que je peux pratiquer seul ?

Oui, même si l’idéal est de commencer par faire quelques séances avec votre sophrologue qui va vous préparer des exercices personnalisés. Ensuite l’idée, c’est que vous puissiez pratiquer seul. La sophrologie est une technique qui a pour but de rendre autonome. Au départ, vous pratiquez avec le sophrologue, ensuite vous pratiquez seul et au bout de quelque temps vous avez intégré les changements et n’avez plus forcément à faire les exercices.

 

 

Pourquoi prendre soin de son sommeil?

Nous passons un tiers de notre vie à dormir.

Il y a les « petits », les « gros », les « bons », les « mauvais » dormeurs.

Une bonne nuit réparatrice compte 8 h, un sommeil de bonne qualité est gage d’une journée sans stress, un endormissement facile et rapide signifie que nous sommes bon dormeur…

Le sommeil ne se décide pas, ne se commande pas et nous sommes tous bien inégaux face à cela. Selon la personne que vous êtes, votre âge, vos activités, votre repos en sera différent.

Cependant, la physiologie du sommeil est la même pour tous, même si nous ne le vivons pas de la même manière.

Le sommeil se déroule par cycles de 90 minutes à 120 minutes chez l’adulte, les cycles étant plus courts chez l’enfant (environ 45 minutes).

Ces cycles se succèdent autant de fois que notre organisme en a besoin pour récupérer, se régénérer que ce soit au niveau physique ou cérébral, pour mûrir ou grandir.

Chaque cycle commence par la somnolence et le présommeil, les sensations qui nous indiquent qu’il est temps d’aller se reposer, notre organisme et notre cerveau sont prêts pour aller dormir.

Si nous ratons ce stade, nous mettons plus de temps à nous endormir ou bien il faudra attendre le prochain cycle c’est-à-dire 1h30 à 2h plus tard.

Une fois endormi, premier stade d’un cycle de sommeil, se succèdent quatre autres stades:

1 - le sommeil lent,

2 - le sommeil léger,

3 - le sommeil profond : c’est durant ce dernier que sont sécrétées l’hormone de croissance et la prolactine (il est très important de ne pas perturber le sommeil profond notamment chez les enfants),

4 - le sommeil paradoxal : celui des rêves. Les rêves permettraient de réguler nos émotions et d'élaborer des réponses comportementales et adaptées pendant notre journée.

 

Entre deux cycles, le sommeil redevient léger, c’est à ce moment-là que des réveils peuvent survenir, parfois juste le temps de se rendormir et parfois il faut attendre… attendre…attendre… le cycle suivant.

 

Les facteurs qui peuvent nuire à nos nuits :

– notre environnement : cadre peu propice au sommeil, matelas, oreiller, température de la pièce, appareil pour l'apnée du sommeil, bruit…

– nos habitudes alimentaires : dîner trop riche et/ou trop lourd, les excitants (café, thé, alcool, tabac),

– les écrans : smartphone, ordinateur, tablette consultés juste avant de nous endormir ou en veille juste à côté de nous,

– un train de sommeil pris trop tard : un film que l’on veut finir, la résolution de ne pas se coucher avant une certaine heure…

– l’idée que nous ne dormirons pas, car cela fait un certain temps déjà que c’est le cas,

– et notre grand gagnant : le stress. Celui déjà bien installé depuis un certain temps ou celui de la journée non évacué (tensions physiques et mentales).

 

Un accompagnement avec des exercices adaptés peuvent vous aider à vous endormir facilement et retrouver un sommeil récupérateur, n'hésitez pas à demander de l'aide pour améliorer votre qualité de vie.

 

Contactez votre sophrologue

 

 

Retour Découvrez mes actualités et + encore

Ce site utlise des cookies pour réaliser des statistiques de navigation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ses cookies Oui Non en savoir plus et gérer vos cookies